espace presse

Vu, lu ou entendu

dans les médias

Espace presse

Bienvenue dans l’espace médias de la Fédésap.

Nous mettrons sur cette page, les articles de presse, podcasts ou vidéos concernant notre fédération.

Nous sommes à votre disposition pour toute demande d’interview ou toute rencontre avec nos élus ou membres de la direction.

Veuillez contacter Diana Mazelin – Responsable Communication à dmazelin@fedesap.org ou au 01 75 43 77 20.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Nos communiqués de presse

Paris, le 13 juillet 2021 La mesure de l’audience des organisations professionnelles d’employeurs par la Direction générale du travail, consacre la Fédésap – Fédération des services à la personne et de proximité – comme la 1ère organisation patronale du secteur, devant la FESP, avec 2.003 entreprises adhérentes. Son audience (en raison du nombre d’entreprises adhérentes) est en très forte augmentation (de +135 % par rapport au 1er cycle de mesure de la représentativité de 2017). La Fédésap comptait alors 852 entreprises adhérentes (soit 32,95 % du secteur). Elle regroupe désormais le plus grand nombre d’entreprises du secteur des Services à la Personne.
La Fédésap et la FESP, qui représentent 90 % du secteur privé de l’aide à domicile et près de 40 % de la totalité du secteur, regrettent le manque de concertation sur le volet domicile et demandent au Gouvernement d’engager un dialogue avec les acteurs du secteur. La réunion « d’information et d’échanges », organisée le 9 juin par la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) du Ministère des solidarités et de la santé, a consisté à une présentation sur un diaporama, au contenu parfois vague du projet de réforme de l’autonomie, qui entretemps a évolué. Cette réunion
La Fédésap, principale fédération d’entreprises de Services à la Personne et d’Aide à Domicile, a mis en ligne un « Pacte Autonomie Domicile », en vue des élections départementales des 20 et 27 juin. Ce Pacte invite les citoyens à aller voter pour les candidats qui défendront une politique départementale ambitieuse du « bien vieillir » à domicile. Il s’adresse également aux candidats, qui, une fois élus, devront adopter les décisions censées permettre aux personnes âgées et en situation de handicap de rester le plus longtemps chez eux. Les départements sont les chefs de file de la politique de soutien à l’autonomie, dans

On parle de nous

Reste qu’elles ne concernent que le secteur privé non lucratif, soit environ 45 % des salariés à domicile. Les services relevant du secteur public et les entreprises commerciales ne sont donc pas couverts. « On a les mêmes problèmes de financement que les associations ; cette hausse payée par l’Etat et les départements est d’une injustice flagrante, se désole Julien Jourdan, de la Fédésap. On attend un Ségur du domicile. »

Sur twitter

Sur Facebook