espace presse

Vu, lu ou entendu

dans les médias

Espace presse

Bienvenue dans l’espace médias de la Fédésap.

Nous mettrons sur cette page, les articles de presse, podcasts ou vidéos concernant notre fédération.

Nous sommes à votre disposition pour toute demande d’interview ou toute rencontre avec nos élus ou membres de la direction.

Contact presse : 

Diana Mazelin, Responsable Communication : 

dmazelin@fedesap.org ou 06.78.39.57.39

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Nos communiqués de presse

Le président de la commission Garde d’enfants à domicile de la Fédésap, 1ère fédération des entreprises de Services à la Personne, et un autre membre de cette même commission, respectivement M. Jean-François Le Gall et M. Nathan Amoyal, ont exposé, lundi 21 mars, devant les représentants des candidats à l’élection présidentielle, les propositions de leur fédération, dans le cadre du « Printemps de la petite enfance ». Cette manifestation, qui s’est tenue dans le grand amphithéâtre du MEDEF, était co-organisée par « Les Pros de la Petite Enfance[1] » et 12 associations, fédérations ou syndicats, actifs dans le secteur de la petite
Paris, le 14 mars 2022 Dans le cadre de la campagne de l’élection présidentielle, la Fédésap, 1ère fédération d’entreprises de Services à la Personne en nombre d’entreprises, a diffusé aux candidats, lundi 14 mars, un « Plan Domicile France 2022-2027 », contenant 14 propositions. Celles-ci ont pour ambition de « faire des services à domicile un levier d’amélioration de la qualité de vie des Français et leur pouvoir d’achat ». Ce plan vise aussi la création nette de 550 000 emplois. Pour Amir Reza-Tofighi, Président de la Fédésap, « les Services à la Personne sont une réponse aux enjeux d’avenir et
Paris, le 28 février 2022 Alors que le Premier ministre vient d’augmenter les salaires des travailleurs sociaux, les employeurs de la branche des Services à la Personne se disent prêts à signer un accord avec les partenaires sociaux visant à aligner les salaires des aides à domicile du secteur privé sur ceux de leurs homologues employés par les associations et les CCAS. À condition toutefois que l’État et les départements s’engagent à prendre en charge cette revalorisation comme ils l’ont fait pour les acteurs associatifs et publics. Le Premier ministre a annoncé le 18 février sa décision d’étendre aux

On parle de nous

Aide à domicile : Un métier essentiel

« Le 16 février, Amir Reza-Tofighi, président de la Fédésap, s’est déplacé à Paimpol pour une discussion avec les salariés. « Nous avons beaucoup échangé sur la situation de sous-effectifs. Les gens vivent de plus en plus tard, les hôpitaux ne prennent plus ces patients, nous manquons de médecins. Alors ils finissent leurs vies à domicile et nous devons assurer la prise en charge. Je ne critique pas mon entreprise, je critique le système de soin français qui nous oblige à aller vite, ce qui peut être considéré comme de la maltraitance. Le problème est sociétal. »   Lire l’article

Médico-social : les alertes des fédérations se multiplient

Nexem, l’Uniopss et la Fédésap alertent à leur tour, chacune dans un communiqué, sur les actuelles difficultés majeures du secteur médico-social, et en appellent au soutien des pouvoirs publics. […] De son côté, la Fédération des services à la personne et de proximité (Fédésap) s’inquiète, également par communiqué, que « l’inflation du prix des carburants et les trois hausses du Smic en sept mois impactent les revalorisations salariales dans la branche des entreprises de services à la personne ». Elle demande « une double intervention de l’Etat », d’une part pour autoriser les entreprises de services à domicile « à augmenter leurs prix (qui

Crédit d’impôt instantané pour les services à la personne via prestataire : un début d’application discret

« Prévue pour avril mais reportée au 14 juin, l’avance immédiate de crédit d’impôt pour l’emploi à domicile grâce à un prestataire se fait en catimini ce mardi 14 juin. Certaines entreprises pourraient ne pas pouvoir tout de suite le proposer à leurs clients. […] « Depuis deux mois et demi, toutes les entreprises qui demandent leurs accès pour pouvoir se connecter au logiciel permettant les échanges d’informations avec l’Urssaf ne reçoivent aucune réponse, constate Amir Reza-Tofighi, président de la Fédération des services à la personne et de proximité (Fedesap). «Même si certains avaient eu leur code d’accès avant le

Sur twitter