Accueil/Actualités/formation/Une mesure forte en faveur de l’alternance au…
23 Avr 2019

Communiqué de Presse

Une mesure forte en faveur de l’alternance au profit des métiers de la Petite Enfance et du CAP AEPE

La Fédésap se félicite de la dérogation du ministère de l’Education Nationale pour faciliter le passage du nouveau CAP « Accompagnant Educatif Petite Enfance » au titre de l’année 2019.

En effet, les nombreuses entreprises de garde d’enfants adhérentes à la Fédésap avaient réagi vivement sur l’obligation d’un stage externe à l’entreprise signataire d’un contrat en alternance ; cette obligation rendait ainsi quasi impossible le recours à un contrat de professionnalisation.

Il s’agissait durant la formation, de libérer quatre semaines l’apprenant pour exercer un stage en accueil collectif, dans le cadre de la présentation de l’épreuve EP2 de ce diplôme.

La Fédésap avait, dès le mois d’octobre 2018, interpellé la Commission Paritaire Consultative (CPC) du ministère de l’Education Nationale en charge du référentiel du CAP AEPE, puis rencontré les services d’instruction publique et pédagogique, afin de dénoncer l’inadéquation de l’alternance avec l’obligation d’un stage de longue durée.

Cette obligation est complexe à gérer : il faut en effet libérer l’apprenant, assurer son remplacement dans un contexte de recrutement tendu et rémunérer l’alternant lors de ce stage. Ce qui n’est pas sans poser de problèmes auprès de la famille accueillante qui voit son quotidien désorganisé et la relation avec l’enfant perturbée.

La rencontre avec le Ministère et ses équipes le 14 mars dernier a été déterminante et a permis ce moratoire d’une année, avec la possibilité de permettre à l’ensemble des candidats d’être autorisé à se présenter à l’épreuve EP2 « Exercer son activité en accueil collectif », sans avoir à justifier d’une période de stage.

Compte tenu de l’ampleur du changement, il n’est pas exclu, selon le Ministère, d’apporter des ajustements au référentiel. Des travaux vont être engagés en ce sens et les ajustements devraient être soumis à l’avis de la CPC du secteur social et médico-social avant l’été 2019.

La Fédésap est d’ores et déjà engagée dans les pistes de réflexion.

La Fédésap remercie ses adhérents, qui par leurs nombreuses remontées d’information, nous ont permis de faire des propositions concrètes aux services du Ministère.

______________________

PJ : Circulaire du Ministère de l’Education Nationale du 08 avril 2019

> Télécharger le CP au format Pdf

Abonnez-vous à notre newsletter